VAHATRA

Partage est partenaire de VAHATRA depuis début 2018 sur la commune urbaine d’Antsirabe, sur les hauts plateaux malgaches.
Enfants du village de Talata Iboaka de la région de Haute Matsiatra
Enfants du village de Talata Iboaka de la région de Haute Matsiatra

Les actions de VAHATRA

Zone d'intervention du partenaire ASAVAHATRA accompagne les familles et leurs enfants en mettant en place des ateliers spécifiques, en leur donnant accès aux papiers d’identités, afin que les enfants puissent passer leurs examens scolaires, avec de la sensibilisation et de la prévention sur les problématiques liées à l’adolescence et en défendant les droits de l’enfant, cela en répondant à plusieurs de ses besoins : l’éducation la santé, les loisirs, mais aussi par des actions de plaidoyers à travers l’Organisation de la Société Civile d’Antsirabe Pour l’Enfance (OSCAPE).

VAHATRA privilégie le maintien des enfants en famille, socle de la société malgache, en aidant les parents à prendre correctement en charge les enfants. C’est pourquoi le suivi social est primordial. Il permet de reconstruire des liens familiaux abîmés à cause de la pauvreté, de la promiscuité, ou encore de la violence conjugale. VAHATRA vise l’harmonie dans la famille grâce à des ateliers à destination des parents. Reprendre confiance en eux, comprendre la psychologie de l’enfant et maîtriser les bases de l’hygiène sont le but de ces ateliers.

Le règlement des frais de scolarité est une difficulté pour les parents : droits d’inscription (même dans les écoles publiques), fournitures scolaires, cantine, habillement adapté … et plus les enfants grandissent, plus les besoins sont importants. Quand les enfants entrent dans le cycle secondaire, il faut trouver un mode d’hébergement en ville pour pour ceux qui vivent en zones reculées et où il n ‘y a pas de collège. Face à cette difficulté de nombreux jeunes sont contrains à l’abandon scolaire et cherchent des moyens de subvenir aux besoins de leur famille, ce qui vient accroître les phénomènes de travail des enfants et de prostitution chez de très jeunes filles.

VAHATRA propose aussi des ateliers à destination des adolescents et adolescentes. La grossesse précoce est abordée, car elles sont particulièrement nombreuses dans les milieux défavorisés de Madagascar. Les risques liés à l’entrée dans le monde des adultes sont évoqués. VAHATRA prépare les jeunes de 13 à 18 ans à être confiants en leur avenir. Des thèmes sont réservés aux jeunes filles : la puberté, l’hygiène, le planning familial et d’autres ateliers sont ouverts à tous : le sport, la cuisine, la danse, etc. Depuis 2018, 180 enfants de 6 à 12 ans bénéficient quant eux d’activités ludiques : art plastique, peinture, dessin, … et abordent des sujets adapté à leur réalité comme l’estime de soi ou l’identité.

Notre objectif

Pour le volet social, former l’ensemble de l’équipe sur la méthodologie d’intervention et mettre en place de nouveaux outils plus performants pour mieux comprendre les difficultés des familles et ainsi mieux réponde à leurs besoins.
Pour le volet scolaire, mettre en place un système d’épargne pour permettre aux familles de financer la scolarité au collège.

  • Témoignage

    Témoignage de Marina, 15 ans

    Marina est en classe de 4ème dans l’école privée « La Tourterelle ». Elle a été abandonnée par son père et vit désormais avec ses grands-parents. L’adolescente raconte avoir eu des difficultés scolaires. Lors du dernier examen elle n’a pas eu la moyenne en maths : « C’est la conséquence du décalage d’un mois que j’ai dû subir lors de la rentrée scolaire ». En effet, elle a dû s’occuper de sa mère qui venait d’accoucher de son second enfant. En 2017, Marina commence a participé aux ateliers ados. Elle dit que cela lui procure de la joie, surtout les séances de dessin et de travail manuel. Sa journée suit un rythme quotidien quasi-fixe : réveil vers 5h, préparation du déjeuner au retour de l’école, tâches ménagères en fin d’après-midi (faire rentrer les poules, faire la vaisselle, chercher de l’eau, … et quand il n’y a pas d’école, faire la lessive). Son rêve ? Devenir assistante sociale : « J’aimerai devenir comme l’équipe de VAHATRA et prendre soin des enfants ».

agence web agence web