Ils témoignent : Enfants

Les enfants bénéficiaires des actions de nos partenaires vous racontent leur histoire et vous expliquent comment le parrainage et le soutien des associations locales ont changé leur vie.

 

Rajkumar, 27 ans, ancien enfant des rues, pris en charge pendant 11 ans par le CWCN est aujourd’hui éducateur au sein du centre Yubalaya Avec un père alcoolique et une
Lire le témoignage
Je fais partie du programme du Centre de Jour pour les Scolaires Orăştie. J’habite avec ma mère, mon père, ma sœur et la petite fille de ma sœur. Notre habitation
Lire le témoignage
Innocente, gagnante du concours littéraire de la JEA 2017 « Je suis très contente d’être la gagnante du concours “Ecris-moi”. Ça n’a pas été facile pour moi car les trois
Lire le témoignage
Anciennes bénéficiaires d’un de nos partenaires libanais, Suzanne et Bernadette témoignent des programmes du Sesobel (SErvice SOcial pour le Bien Etre de L’enfant handicapé au Liban). Suzanne, 33 ans Découvrir que j’avais une
Lire le témoignage
En Roumanie, au Centre d’Orastie, quelques enfants bénéficiaires du programme de notre partenaire Renaître Romania nous parlent du parrainage. Comment vivent-ils ce lien particulier ? Eugen, 10 ans Le parrainage
Lire le témoignage
Témoignage de Alisha : Phuchhe Doctor « le petit docteur » «  Je m’appelle Alisha Tamang. J’ai 9 ans. Je suis élève à l’école itinérante depuis l’année dernière. Je suis
Lire le témoignage
Jomana est une petite fille de 11 ans, membre d’une famille de sept personnes. Son père et sa mère sont actuellement sans emploi. Jomana est bénéficiaire
Lire le témoignage
Échapper aux dangers des gangs grâce à Compartir, témoignage de Sujey ancienne bénéficiaire de Compartir Sujey est une jeune femme de 25 ans qui vit dans un des quartiers les
Lire le témoignage
Depuis près de 20 ans, Génération Médiateurs, partenaire de Partage en France, mène un travail de prévention contre la violence à l’école. Dans un premier temps, des formations à la
Lire le témoignage
Je me nomme Awa et j’ai 21 ans. J’habite au Burkina Faso. Après mon certificat d’études primaires, j’ai dû arrêter mes études, faute de moyens. Mon père était cultivateur mais
Lire le témoignage
agence web agence web