Notre démarche sur le terrain

L'association Partage soutient des associations locales, qui mettent en œuvre des programmes de développement.

Pour commencer, rappelons les 4 principes fondamentaux sont :

  • Une approche globale et à long terme de l’épanouissement de l’enfant ;
  • Le développement et la valorisation des compétences locales ;
  • Le respect des valeurs de chaque pays ;
  • La rigueur et la transparence dans l’emploi des fonds.

La première étape est de définir le pays où chercher un nouveau partenaire.Une fois le choix du pays défini, différentes étapes accompagnent le démarrage d’un nouveau partenariat.

1/ La mission exploratoire

Un consultant externe effectue une mission exploratoire. Celui-ci a une expérience significative dans le domaine de la solidarité internationale, il connaît très bien la zone explorée et plus spécifiquement le secteur de l’éducation et le milieu associatif local. En effet, il s’agit avant tout de trouver des associations qui respectent les principes fondamentaux de Partage.

2/ La mission de validation d’une première collaboration

Suivant les résultats de la mission exploratoire, un membre de Partage réalise par la suite une mission de validation (membre de l’équipe programmes ou de la direction) pour approfondir le contact avec une ou plusieurs organisations correspondant au profil recherché.

3/ Le démarrage d’une première collaboration

Après la mission de validation, on propose au Conseil d’Administration de Partage de démarrer une 1ère collaboration (pouvant durer de 9 à 12 mois). Il est possible de prolonger la collaboration une fois si nécessaire, quoi qu’il en soit on ne peut dépasser 18 mois au total. Le budget accordé lors de la 1ère collaboration varie entre 15 000€ et 30 000€. Puis, l’organisation signe une convention et une lettre d’engagement budgétaire. Le Responsable de Suivi du Programme (RSP) en charge de la zone géographique réalise le suivi.

4/ Les missions de validation du démarrage du partenariat

  • Mission administration/finances 
    Au cours de la période de 1ère collaboration, le chargé de mission finances Partage, ou un bénévole, réalise une mission de validation sur les aspects administratifs et financiers. L’objectif est de s’assurer que la structure dispose d’un niveau d’organisation suffisant dans ces domaines pour garantir une gestion transparente des fonds de Partage.
  • Mission programmes/parrainage 
    Toujours au cours de la période de 1ère collaboration, un membre de l’équipe programmes ou de la direction (différent de la personne ayant réalisé la mission de validation de la 1ère collaboration) réalise une mission de validation des programmes. L’objectif est de s’assurer de la qualité des actions mises en œuvre par l’organisation. Pendant cette mission, on présente le parrainage de manière détaillée. Le but est de s’assurer de la bonne compréhension et de l’acceptation par l’organisation du fonctionnement et des règles de gestion du parrainage et de la faisabilité de celui-ci. Cette mission est aussi l’occasion de travailler avec le potentiel nouveau partenaire sur la définition du programme qui sera soutenu par Partage en cas de démarrage du partenariat.

5/ Le démarrage du partenariat

En fonction des résultats des missions de validation, le Conseil d’Administration de l’association Partage propose de démarrer, ou non, un partenariat avec l’organisation.

6/ La mission de formation au parrainage nominatif

Si le parrainage nominatif est mis en place avec un nouveau partenaire, dans les 3 premiers mois du partenariat on réalise une mission de formation au parrainage. Enfants, parents, enseignants, prennent connaissance des valeurs et des principes du parrainage à Partage. S’il est uniquement prévu de mettre en place du parrainage d’action, la formation peut se faire à distance.

Le réseau Lamako

agence web agence web