En Europe comme sur les autres continents, la thématique de la migration occupe désormais le sommet de l’agenda humanitaire ainsi que de la scène politique, sociale et médiatique. Pas un jour ne passe sans de nouvelles urgences, de nouveaux drames, et de nouveaux succès.
Un fait cependant marque l’esprit : Le monde de l’exil et des migrations, tel que dépeint dans notre quotidien, est avant tout un monde d’adultes, fait de décisions, de destins et d’événements dans lesquels les enfants occupent le plus souvent un rôle secondaire ou accessoire.
Et pourtant, de par leur grande vulnérabilité, les enfants migrants constituent souvent les premières victimes de ces déplacements. Qu’ils accompagnent leur famille lors d’un exil vers l’Europe ou ailleurs, qu’ils s’aventurent seuls alors qu’ils sont encore mineurs, qu’ils soient laissés derrière par leurs parents partis tenter leur chance, les enfants subissent souvent une situation qu’ils n’ont pas voulue ou décidée.
Leurs droits sont régulièrement bafoués, et leurs besoins en alimentation, santé et éducation sont critiques.

Mobilisation

C’est pourquoi Partage se mobilise depuis déjà de nombreuses années et souhaite porter ce sujet fondamental. En 2015 déjà, Christian Renoux, notre Président, portait la voix indignée de Partage face à la situation inacceptable des enfants et des familles d’Anjouan aux Comores, pays en première ligne face à la problématique de l’exil. En marge du développement économique et politique, l’Union des Comores n’offrait alors pas les conditions favorables à l’épanouissement des enfants. Les îles voisines (en particulier Mayotte) attiraient les familles, se confrontant aux risques de l’illégalité et condamnées à une vie de misère.

L’association MAEECHA, notre partenaire, se bat depuis des années pour changer la situation en menant des actions intégrales destinées à permettre aux enfants d’accéder aux Comores à un système éducatif et à des services de santé de qualité, mais aussi pour leur offrir un avenir professionnel. Malgré ces efforts, la situation perdure.

Partage souhaite profiter de la présence en France du Directeur de MAEECHA, pour lancer une discussion ouverte sur le sujet crucial de la protection et de l’avenir des enfants migrants en France, en Europe et ailleurs en présence de ses partenaires, adhérents et sympathisants.

Invitation

Partage vous invite donc à assister à sa table ronde sur le thème “Les enfants migrants : Quelle protection ? Quel avenir ?”
qui se déroulera le samedi 16 juin 2018 à 14h30 au Centre International de Séjour – Centre Ravel – Paris XIIe, avec la participation de Nasser Assoumani (Directeur de l’association MAEECHA aux Comores), Dominique Bissuel (Membre du Conseil d’Administration de Partage, Directeur de l’AFPA de Grenoble) ainsi que d’autres invités. Corinne Renou-Nativel, journaliste et membre de notre Conseil d’Administration, animera la table ronde.

Programme de la journée

Pour rappel, cette table ronde s’inscrit dans le cadre de l’assemblée générale de Partage. Voici le programme complet de la journée :

1 – L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ouverte à tous.
L’émargement débutera à 9h, afin que l’Assemblée Générale puisse commencer à 9h30 précises.

2 – PRESENTATION DE MAEECHA :
A 14h : présentation de MAEECHA, association partenaire de Partage aux Comores, par Nasser Assoumani, son Directeur.

3 – TABLE RONDE :
A 14h30 se tiendra la table ronde sur le thème “Les enfants migrants : Quelle protection ? Quel avenir ?” avec la participation de Nasser Assoumani, ainsi que d’autres invités.

La rencontre se terminera par un pot de l’amitié. Nous célébrerons ainsi ensemble la 45ème année de Partage au service des enfants défavorisés !

Nous espérons vous compter parmi nous pour assister à cet événement.

Pour vous inscrire, contactez Aude Biebuyck, secrétaire de direction, par téléphone au 03.44.20.75.73, ou par email à l’adresse aude.biebuyck@partage.org