La défense des droits de l'enfant

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant fut adoptée le 20 novembre 1989, pour que soient reconnus et protégés les droits spécifiques des enfants.

Le premier texte international qui reconnaît des droits aux enfants

Le 20 novembre 1989, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant est adoptée. Il s’agit de reconnaître et de protéger les droits spécifiques des enfants.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant  reconnaît aux enfants des droits en termes de :

  • Santé ;
  • Protection ;
  • Éducation ;
  • Libertés.

Une fois le traité ratifié par les états, ceux-ci doivent faire respecter les droits de l’enfant et accorder les lois nationales avec les 54 articles de la CIDE.

La situation des enfants dans certains pays est alarmante. D’ailleurs, des situations s’aggravent à cause des catastrophes naturelles, des guerres ou encore des dernières crises alimentaires et économiques. En tout cas partout dans le monde, les enfants sont les plus vulnérables. C’est dire qu’il reste beaucoup à faire pour que tous les enfants bénéficient des droits énoncés dans la CIDE.

La CIDE au cœur de la mission de Partage

À ce propos, les statuts de Partage stipulent : « Partage est une association qui a pour but de… contribuer à promouvoir et à faire appliquer la Convention Internationale des Droits de l’Enfant des Nations Unies du 20 novembre 1989. Les enfants sont les bénéficiaires des actions entreprises et sont invités à exprimer leurs opinions dans l’esprit des articles 12 et 13 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. »

De plus, dans le texte de la CIDE, il est indiqué qu’il faut : « un Comité des droits de l’enfant … [qui] se compose de 10 experts de haute moralité et possédant une compétence reconnue dans le domaine visé par la présente Convention. ». Comme l’illustre M. Sanphasit Koompraphant, Président du CPCR – un de nos partenaires en Thaïlande – a siégé pendant 4 ans au Comité des experts mondiaux.

Agir pour l’application de la Convention Internationales des Droits de l’Enfant

À ce jour, la CIDE reste méconnue et inappliquée pour de nombreux enfants dans le monde. En effet, plus d’un milliard d’enfants vivent et grandissent dans de mauvaises conditions :

• 250 millions d’enfants âgés de 7 à 18 ans ne sont jamais allés à l’école ;
• 40 millions d’enfants sont victimes de sévices chaque année dans le monde ;
• la dénutrition contribue au décès de 5,6 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année ;
• l’exploitation économique concerne 220 millions d’enfants à travers le monde…

L’association Partage refuse que les droits des enfants les plus essentiels soient bafoués. C’est pourquoi, nous agissons depuis plus de 45 ans auprès de centaines de milliers d’enfants. Nous soutenons des associations locales, spécialistes de l’éducation, de la santé et de la protection des populations les plus fragiles. 

En cela, nous savons que c’est tous ensemble que nous réussirons à changer les choses, Partage vous propose de vous engager à ses côtés pour promouvoir l’application de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

J’agis
agence web agence web