Nos programmes au Burkina Faso

En 2015, le Burkina Faso était classé au 191e rang (sur 194 pays) d’après l’IDH*. La majeure partie de la population vit en zone rurale. L’espérance de vie est de 55,6 ans. Le taux net de scolarisation primaire de 65,7 % et 45 % de la population a moins de 15 ans (soit près de 9 millions d’enfants).

DISPENSAIRE TROTTOIR

Une petite écolière au Burkina Faso

Partenaire depuis 2004
Localisation : Bobo Dioulasso

Deuxième grande ville du Burkina Faso, Bobo Dioulasso est confrontée à de nombreux problèmes. Qu’ils soient sanitaires, éducatifs, alimentaires, socio-culturels et économiques.

L’association Dispensaire Trottoir travaille auprès des enfants les plus pauvres en répondant à leurs besoins de base et à leurs besoins de structuration : scolarisation, réinsertion sociale et professionnelle, écoute, valorisation. Afin de mener à bien ces activités, l’association dispose d’un centre (maternelle, alphabétisation, atelier couture, dispensaire…). Elle est aussi en lien avec les écoles primaires et les collèges du secteur pour la scolarisation des enfants.

Notre objectif

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des familles vulnérables du secteur 22 de Bobo-Dioulasso par un appui socio-éducatif et sanitaire.

Tin Tua

Partenaire depuis 2017
Localisation : Région de l’Est, Province de la Tapoa, de la Gnagna et du Gourma.

Région très rurale dont le centre urbain principal est Fada N’Gourma, l’Est représente 17 % du territoire et 9 % de la population burkinabè. Elle est la 2e région la plus pauvre du pays juste avant la région du Nord. Le taux d’alphabétisation y est de 25,8 %.

ecole burkinabè

Créée en 1989, l’association « Tin Tua » (« développons-nous nous-mêmes » en langue gulimancema) axe son travail sur la promotion du développement durable par les vecteurs de l’alphabétisation, de l’innovation pédagogique et de la formation professionnelle. A cette fin, elle accompagne les enfants, les adolescents et les femmes à se prendre en charge et à promouvoir leur auto-développement.

Par ailleurs, Tin Tua a mis en place une méthode d’enseignement très performante dans l’éducation de base : le bilinguisme scolaire. Celle-ci contribue ainsi au développement durable du pays, en garantissant une éducation de base de qualité à la population.

Notre objectif

Améliorer la qualité de l’Education de Base Non Formelle à travers l’appui aux Ecoles Primaires Bilingues de la région de l’Est.

donner_home_on

*IDH : l’Indice de Développement Humain est un Indicateur statistique du Programme des Nations Unies pour le développement – PNUD. Il permet d’évaluer le niveau de vie de la population d’un pays. Il prend en compte l’espérance de vie, l’éducation et le pouvoir d’achat.

A lire également :

Enfant Burkinabe

Aidez les enfants burkinabè  !

Directeur Tin-Tua

Témoignage de Yves OUOBA, directeur de Tin Tua

Tin Tua, nouveau partenaire burkinabè de Partage



Association Partage

40 rue Vivenel BP 70311 60203 Compiègne Cedex – France // Tel : +33 (0)3 44 20 92 92 // Fax : +33(0)3 44 20 94 95