SAN JUAN DE JERUSALEN

SAN JUAN DE JERUSALEN

Partage est partenaire, depuis 1995, de l’association San Juan de Jerusalen œuvrant à Quito en Equateur.
Lors d'un atelier chez notre partenaire San Juan de Jerusalen
Lors d’un atelier chez notre partenaire San Juan de Jerusalen

Les actions de SAN JUAN DE JERUSALEN

L’Etat Equatorien n’offre pas de prise en charge thérapeutique complète et de qualité pour les enfants atteints d’Infirmité Motrice Cérébrale (IMC). Les familles doivent donc se tourner vers des structures privées souvent très onéreuses (excluant ainsi les familles défavorisées). Les discriminations restent nombreuses à l’égard des personnes handicapées et les enfants atteints d’IMC sont souvent orientés vers des établissements scolaires spécialisés où ils ont peu de chance de recevoir un enseignement de qualité.
Le Centre d’Education Motrice San Juan accueille des enfants présentant une Infirmité Motrice Cérébrale (IMC) et des troubles neuro-développementaux afin de les autonomiser et de favoriser leur intégration dans la société à travers la rééducation thérapeutique, la prévention et le traitement orthopédique, l’accompagnement émotionnel, la scolarisation en maternelle, l’intégration des enfants dans les écoles primaires, le soutien et le suivi des familles.

Nos objectifs

Contribuer à ce qu’un plus grand nombre d’enfants et d’adolescents atteints de paralysie cérébrale et de troubles neuro-développementaux, puissent accéder à un accompagnement complet inclusif avec la participation de leurs pairs dans la ville de Quito.

Les activités de San Juan

  • Rééducation thérapeutique individuelle : kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie, rééducation oculomotrice ;
  • Accompagnement psychologique ;
  • Prévention et traitement orthopédique (confection d’orthèses) ;
  • Suivi de l’intégration dans les écoles ;
  • Ateliers hebdomadaires d’expression avec les enfants ;
  • Ateliers avec les instituteurs des écoles d’intégration ;
  • Ateliers avec les familles ;
  • Accompagnement de l’enfant (projet de qualité de vie) et de la famille ;
  • Sorties de groupe (éducatives, culturelles…).

Chiffres clés

  • 2 classes préscolaires ;
  • 80 bénéficiaires ;
  • 1 220 patients à l’année en accueil spécialisé.
En savoir plus sur l’Equateur
  • Focus sur des actions

    ATELIERS D’EXPRESSION

    San Juan réalise diverses activités avec ses bénéficiaires, l’atelier d’expression est une psychothérapie inclusive s’adressant à des groupes d’enfants avec ou sans handicap. Un espace où, chaque semaine, les groupes se réunissent et participent à diverses activités. Son objectif principal est d’apporter un cadre sûr et équilibrant pour chacun des enfants. L’encadrement et le programme permettent à chacun d’exprimer librement ses émotions, ses sentiments et ses pensées. Le psychologue guide et accompagne ce processus à l’aide d’outils et de techniques de psychothérapie. En juillet, chaque groupe effectue une sortie ou un camp au cours duquel les enfants et adolescents avec ou sans handicap partagent des activités qui renforcent l’autonomie, la camaraderie, la responsabilité, le respect.

    ERGOTHERAPIE

    Qu’est-ce que l’ergothérapie ? C’est une technique de rééducation qui passe par des activités artistiques ou manuelles, afin d’aider les personnes souffrant d’un handicap à retrouver l’autonomie nécessaire à leur vie quotidienne.
    Les ergothérapeutes de SAN JUAN DE JERUSALEN s’intéressent aux aptitudes des enfants à nouer des relations aux autres, à leur écriture, à leur participation à des sports, à leurs connaissances personnelles, mais aussi à la façon de se toiletter et de s’habiller. L’objectif est d’améliorer la performance de l’élève dans les tâches et les activités importantes. L’association confectionne aussi des orthèses, appareillages qui compensent une fonction absente ou déficitaire, assistent une structure articulaire ou musculaire, stabilisent un segment corporel pendant une phase de réadaptation ou de repos. Pour prévenir ou limiter les modifications orthopédiques, SAN JUAN a créé des chaises posturales en mousse. L’association, dans le cadre du projet soutenu par PARTAGE, a travaillé avec 49 enfants en 2018 avec une attention thérapeutique et une inclusion éducative afin de soutenir et renforcer les compétences des enfants.

agence web agence web