Nous sommes entrés à PARTAGE via le journal Pomme d’Api, pour nos enfants. Nous avons très vite été liés à l’antenne locale de bénévoles PARTAGE Région Nantaise qui nous a permis d’aller deux fois au Liban, à la rencontre des enfants atteints de handicap. Ces voyages ont été très importants et nous ont permis de mieux comprendre la situation des enfants et l’action du SESOBEL avec qui nous sommes très liés.

Nous faisons confiance à PARTAGE et à son sérieux. Notre motivation, c’est d’aider les enfants dans le monde qui en ont besoin. Il y a tellement d’injustices.

J’ai toujours mon « placard PARTAGE » avec de la documentation que je trouve bien faite. Je me suis cependant retirée de PARTAGE Région-Nantaise car il faut que cela se renouvelle. C’est le cas et c’est bien. Place aux jeunes  !