Suite à un appel de Claudine Paraire, nous avons fait le point sur notre lien avec PARTAGE… Nous sommes parrains depuis 2004 au Burkina Faso où notre aventure a commencé avec Jacques, puis avec Véronique et elle se poursuit maintenant avec Daouda, toujours au sein du Dispensaire Trottoir.

Nous avons découvert PARTAGE un peu par hasard en cherchant sur internet une association au service des enfants.

Ce qui nous a tout de suite plu chez PARTAGE, ce sont plusieurs points :

  • les échanges de courrier entre les parrains et filleuls ainsi que les informations sur la vie quotidienne sur place (nous avons vraiment le sentiment d’avoir un lien particulier avec le Burkina Faso),
  • la confiance portée aux partenaires locaux, ceux à même de connaître au mieux les besoins sur place,
  • la mutualisation des dons : l’argent que nous versons mensuellement profite à tout le Dispensaire Trottoir et même à la communauté qui l’entoure (comme par exemple quand un enfant ramène son repas pour le partager en famille).

Nous sommes fiers de pouvoir aider nos filleuls. En premier plan, bien sûr, l’aide financière permet aux enfants d’avoir un repas par jour, des médicaments si nécessaire et des fournitures scolaires. Le contact par courrier est aussi un soutien moral. Ce lien concret constitue une vraie richesse, un regard vers d’autres contrées, d’autres cultures, d’autres modes de vie. Cela nous aide à garder les pieds sur terre et à ancrer la valeur du partage avec nos propres enfants.

Alexandre (12 ans) et Vincent (10 ans) lisent avec beaucoup d’attention les courriers venant de notre filleul. Ils sont curieux de voir comment est la vie au Burkina Faso. Bien entendu, ils sont souvent surpris des conditions d’apprentissage bien différentes des leurs… « Ah bon, ils utilisent encore des vieux tableaux avec des craies… » ou encore « Pourquoi ne portent-ils pas de masque ? »

Nous recommandons chaleureusement à tous ceux qui hésitent encore à devenir parrains simplement une seule chose : essayez… Démarrez ces échanges et vous serez vous aussi convaincus d’apporter votre pierre à l’édifice d’un monde plus humain, un monde d’échanges et de partage…