Projet Partage 2021 : Cantines du Monde multipays

Cantines du Monde multi-pays : des programmes de nutrition et alimentation au service de l'éducation

Projet Cantines du Monde : importance de l'alimentation pour le développement global de l'enfant

[CONTEXTE] La faim dans le monde est toujours en progression

Union des Comores - La faim dans le monde progresse - L'association Partage agitL’accès à l’alimentation est un droit fondamental à la fois défini dans la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (article 27) et dans les Objectifs de Développement Durable (ODD).
Les ODD ont pour but de concilier l’éradication de la pauvreté, des inégalités sociales et de la faim extrême avec la protection de la planète.

La faim dans le monde progresse de nouveau ces dernières années, alors qu’elle avait tendance à reculer. La sécurité alimentaire s’est détériorée dans de nombreuses régions du monde, conséquence des conflits armés, des récents événements climatiques et de la crise sanitaire de la COVID-19.

À ce jour, plus de 820 millions de personnes ne mangent pas à leur faim. Parmi eux, quelque 144 millions de filles et garçons de moins de 5 ans souffrent d’un retard de croissance, soit plus d’un enfant sur cinq dans le monde.

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres a déclaré en juin 2020 : « Si nous n’agissons pas immédiatement, il ne fait aucun doute que nous allons tout droit vers une crise alimentaire mondiale qui pourrait avoir des répercussions à long terme sur la vie de centaines de millions d’enfants et d’adultes. » D’après les Nations Unies, 49 millions de personnes supplémentaires pourraient tomber cette année dans l’extrême pauvreté à cause de la crise provoquée par la COVID-19.

Le nombre de personnes sous-alimentées était en augmentation avant même le début de la pandémie de COVID-19 : en 2019, 690 millions de personnes étaient sous-alimentées, soit 10 millions de plus qu’en 2018 et 60 millions de plus qu’en 2014. La pandémie actuelle risque de faire augmenter ce chiffre de près de 132 millions de personnes supplémentaires.

Par ailleurs, pour beaucoup d’enfants , le repas journalier à la cantine scolaire est primordial dans les régions les plus défavorisées, il permet :

  • de promouvoir la scolarisation et l’assiduité des élèves ;
  • d’améliorer leurs capacités d’apprentissage.

D’après le Rapport 2013 du Programme alimentaire mondial (PAM), « La cantine peut faire bien plus que nourrir les enfants […]. Il existe deux raisons principales d’instaurer des programmes de restauration scolaire : répondre à des besoins sociaux et fournir un filet de protection sociale pendant les crises ; soutenir le développement de l’enfant par l’amélioration de la nutrition et de l’apprentissage scolaire. »

Retrouvez plus d’informations dans le Dossier d’information sur l’alimentation dans le monde, les repas scolaires et l’impact de la COVID-19.

[PROJET] Cantines du Monde multi-pays

Bénin : les cantines scolaires assurent l'accès à l'alimentation - L'association Partage agitLe projet Cantines du Monde se focalise sur plusieurs objectifs.

L’éducation : les repas scolaires encouragent les familles les plus défavorisées à envoyer et à maintenir leurs enfants à l’école, leur offrant ainsi aux enfants de meilleures perspectives d’avenir

La protection sociale : les repas scolaires contribuent à briser le cycle de la faim, de la pauvreté et de l’exploitation des enfants dans les régions les plus pauvres du monde ;

La nutrition : les repas scolaires permettent d’assurer un repas quotidien aux enfants, parfois le seul de la journée. Ces repas offrent d’importants avantages sur le plan nutritionnel ;

Le développement communautaire : les écoles sont au cœur de nombre de villages et de communautés. Les repas scolaires rapprochent les professeurs, les parents, les cuisiniers, les enfants, les agriculteurs et les marchés.

Plusieurs de nos partenaires locaux (Dispensaire Trottoir, Bandos Komar, INEPE, Bel Avenir, Maeecha, AHEED, Racines…) ont mis en place des programmes de cantines scolaires pour assurer aux enfants l’accès à une alimentation nutritive, favoriser la bonne croissance des enfants, prévenir et prendre en charge la malnutrition chez les personnes en carences et renforcer la sécurité alimentaire des enfants bénéficiaires et de leurs familles. Ces partenaires font également de la sensibilisation à la nutrition.

Cependant, ils manquent de financement pour assurer la continuité de ces programmes et plus globalement des actions de PARTAGE.

[IMPACTS] Assurer aux enfants l’accès à l’alimentation

Ce projet a un impact à plusieurs niveaux :

  • Éliminer la faim ;
  • Assurer la sécurité alimentaire ;
  • Améliorer la nutrition ; 
  • Promouvoir l’agriculture durable.

Grâce au projet Cantines du Monde, des enfants issus de familles défavorisées peuvent manger à leur faim, grandir en bonne santé et réussir leur scolarité.

Les repas scolaires sont un moyen de briser :

  • le cycle de la faim ;
  • de la pauvreté ;
  • et l’exploitation des enfants.

Budget

Le budget du projet est de 121 063.80 €.

  • Avec un don de 30 € (soit 10,20 € après déduction fiscale), vous pourriez assurer un repas de cantine journalier à un écolier des Comores pendant 1 an ;
  • Avec un don de 60 € (soit 20,40 € après déduction fiscale), vous permettriez à 4 enfants de l’écoles des Salines à Madagascar de recevoir pendant 1 an, une portion journalière de riz ou de maïs ;
  • Avec un don de 85 € (soit 28,90 € après déduction fiscale), vous offririez à 280 enfants un repas chaud complet dans une des écoles de notre partenaire Tin Tua au Burkina Faso.
Je soutiens le projet
agence web agence web