Le Village d'Eva

Le Village d'Eva

Partenaire de PARTAGE depuis 2020, le Village d'Eva intervient à Mayotte, archipel de l'océan Indien situé entre Madagascar et la côte du Mozambique.

Les actions du Village d’Eva

Créé en 2014, le Village d’Eva œuvre pour améliorer les conditions de vie des enfants en grande souffrance à Mayotte. S’appuyant sur la CIDE, l’association participe à des actions de plaidoyer en faveur de l’éducation des enfants de Mayotte et pour sensibiliser la population autour des droits de l’enfant. L’association accompagne les familles dans les démarches d’accès à la scolarisation. Le Village d’Eva a mis en place un dispositif « école de la rue » afin de dispenser les savoirs de base aux enfants de 3 à 16 ans exclus du système scolaire. Initialement, les cours étaient dispensés en rue, depuis 2018, deux classes se trouvent dans les locaux de l’association. Le Village d’Eva propose également des activités socio-éducatives autour de la santé, de l’environnement, de la culture et de la citoyenneté.

Notre objectif

  • Contribuer à améliorer l’accès à une éducation de qualité aux enfants en âge d’être scolarisés à Mayotte.
  • Intervenir sur la réussite éducative et l’éducation à la santé.

Les activités du Village d’Eva

  • Sensibiliser via des actions de plaidoyer sur les questions de la jeunesse à Mayotte.
  • Accompagner les familles dans les démarches d’accès à la scolarisation.
  • Permettre, grâce au dispositif « école de la rue », de dispenser une instruction de base aux enfants de 3 à 16 ans exclus du système scolaire.
  • Poursuivre la mise en place d’actions civiques sociales et éducatives organisées pour les jeunes, afin de lutter contre l’errance des jeunes populations : les enfants de 3 à 16 ans.

Chiffres clés

  • 600 bénéficiaires directs (100 enfants de 0 à 5-6 ans ; 300 enfants de 6-7 ans à 12-13 ans et 200 enfants de 13-14 ans à 17 ans) ;
  • 318 familles profitent des activités socio-éducatives ;
  • Plus de la moitié de la population à moins de 17 ans ;
  • Environ 500 mineurs non accompagnés en errance ;
  • Environ 5 000 enfants non scolarisés ;
  • 25 à 30 % de la population n’a pas accès à l’eau.
agence web agence web