ASA

Partenaire de Partage depuis 2001, ASA intervient dans le Moyen-Ouest de Madagascar à Antananarivo, Antanety et Bongolava
Les actions de l'ASA visent à réinsérer des familles sans-abri
Les actions de l’ASA visent à réinsérer des familles sans-abri

Les actions de l’ASA

Zone d'intervention du partenaire ASAL’ASA vise à réinsérer des familles sans-abri ou en grande précarité de la capitale en les formant à l’agriculture puis en les intégrant en zone rurale, où elle les appuie sur le plan social, économique, administratif et sanitaire. Elle intègre aussi les paysans sans terre du Bongolava à son projet. L’association y a construit quatre écoles primaires, un collège, de deux internats où sont accueillis les enfants du primaire au collège et est en cours de construction d’un lycée sur la « zone de migration. L’ASA gère également trois centres de santé qui ont pris en charge 5 591 patients sur l’année 2017 pour le traitement de maladies mais aussi pour des consultations prénatales et postnatales ainsi que la vaccination des jeunes enfants.

Notre objectif

Réduire la pauvreté des groupes socio-économiques très défavorisés issus de la capitale et du Moyen-Ouest malgache.

Les activités d’ASA

  • Donner accès aux enfants bénéficiaires à l’éducation de base
  • Améliorer la qualité de l’enseignement dans les écoles
  • Renforcer les capacités des enseignants
  • Promouvoir des activités culturelles, sportives et de loisirs
  • Donner accès à la santé avec la prise en charge de consultations
  • Sensibiliser à la prévention sanitaire
  • Suivi social et encadrement des familles
  • Accès des exploitants agricoles aux services de base

Chiffres clés

  • 2 534 bénéficiaires directs (enfants scolarisés et familles issues du processus de réinsertion de l’ASA) ;
  • 4 formations par an pour les enseignants ;
  • Animations et sensibilisation dans 25 villages ;
  • 12 000 consultations médicales annuelle dans les 3 centres de santé.
  • Focus sur des actions

    Excursions sous le thème de la paix

    Des excursions sont organisées chaque année en faveur de tous les jeunes et enfants de la zone de migration de l’ASA. Prévus pour la dernière semaine du mois de septembre, celles- ci ont dû être reportées deux fois en raison de l’insécurité dans la zone de migration et n’ont été réalisées que vers la fin du mois d’octobre.

    Placé sous le thème de la journée mondiale de la paix, le programme a duré trois jours. C’est à Antanambao qu’ont débuté les festivités : rassemblement général, suivi d’une petite saynète accomplie par des garçons à partir de la classe de CE. Les filles ont chanté des chants folkloriques tout en présentant des chorégraphies.

    Le deuxième jour, ce fut au tour d’Ambatolahihazo. Cependant, à cause des fortes pluies et du vent, il n’était pas possible de rejoindre la rivière du Ranonjazavavy, pour l’activité initialement. La journée a donc commencée par le nettoyage de la cour de l’école. Les collégiennes ont ensuite évoqué leurs joies par la danse et la poésie puis les garçons ont joué un match amical de football.

    Le dernier jour du programme s’est déroulé à la cascade d’Ampasipotsy. Les professeurs ont participé à l’ouverture de la prestation théâtrale des jeunes lycéens, sur le quotidien des gens de la brousse.

    Journée de l’Enfant Africain

    Le 16 juin 2018, les coalitions africaines de l’action mondiale contre la pauvreté organisent des actions simultanées pour la Journée de l’Enfant Africain (JEA).

    Le thème choisi d’un commun accord avec les membres du RAEE (Réseau Afrique Enfance Épanouie, qui regroupe 6 ONG africaines partenaires de PARTAGE) pour la célébration de cette journée en 2018 était : « Le droit à la participation : que les enfants soient vus et entendus ». De nombreuses activités ont eu lieu : carnaval, discours (kabary), poèmes, chants, mouvement collectif, avec comme unique objectif de faire passer des messages au public, que ce soient les parents ou les gouvernants. Cela a eu lieu sur 3 jours : le 15 juin 2018 à Ampasipotsy, le 20 juin à l’école d’Ambatolahihazo, pour se clôturer le 21 juin avec les élèves d’Antanambao.

agence web agence web