Qualité de l'enseignement dans 10 écoles

Projet avec notre partenaire VOC - Népal

[Contexte] Déscolarisation, écoles inadéquates, enseignement à améliorer : aidons les enfants népalais

Au Népal, le secteur de l’éducation fait face depuis longtemps à de nombreux problèmes : les infrastructures, les ressources humaines, le financement ou encore la mise en œuvre des programmes scolaires ne répondent pas aux besoins de tous les enfants.

Le tremblement de terre du 25 avril 2015 a nettement aggravé cette situation. « Plus de 35.000 salles de classe ont été gravement endommagées voire détruites, laissant plus d’un million d’enfants sans école  » (Ministère de l’Éducation du Népal, 2015). On estime que plus de 90 % des installations éducatives ont été endommagées ou détruites dans les zones les plus touchées comme Lalitpur.

Le taux d’alphabétisation est de seulement 68 % (source : UNESCO, 2018). D’après le rapport 2017-2018 publié par le Département de l’éducation du Gouvernement népalais, 97.2 % des enfants suivent les cours au niveau primaire, ce taux descend à 87.4 % pour les collégiens et à 65.9 % pour les lycéens, autrement dit 32 % des élèves quittent l’école avant d’achever leur scolarité.

Seules 55 % des écoles ont été reconstruites depuis ce terrible événement en 2015. Ce qui entraîne une déscolarisation des enfants qui se retrouvent plus facilement en danger et peuvent être victimes de mariages forcés, de trafics divers, de travail forcé ou encore finir dans les rues.

L’éducation est un droit fondamental pour lequel il est primordial d’agir aujourd’hui. De fait, les organisations non gouvernementales comme VOC peuvent jouer un rôle important dans ce processus de reconstruction.

Après consultation dans la municipalité rurale de Mahankal, les problématiques majeures dans les écoles sont les suivantes :

  • Matériels éducatifs et de pédagogie des enseignants insuffisants ;
  • Coordination entre les acteurs éducatifs à renforcer ;
  • Des infrastructures adaptées aux enfants ;
  • Des sanitaires adaptés pour les filles et les garçons (pas d’eau courant, de lavabos).

[PROJET] 600 enfants ont besoin de vous pour accéder à une éducation de qualité

Le but du projet est d’aider 10 écoles maternelles et primaires publiques à donner une éducation de qualité à 600 enfants en risque de déscolarisation.

Le premier axe vise à l’amélioration des compétences pédagogiques des enseignants et de tous les acteurs de l’éducation : parents d’élèves, comité de gestion des écoles et administrations locales. Le second concerne la rénovation et l’équipement des infrastructures scolaires qui ne sont actuellement pas adaptées à l’apprentissage.

Le personnel éducatif sera formé au jeu dans l’apprentissage pour améliorer le développement moteur des enfants tout en favorisant leur imagination et leur créativité. Ils seront sensibilisés à la méthode Montessori qui se centre sur l’enfant, son développement physique, social, émotionnel et cognitif. Ils pourront in fine créer leurs propres outils et techniques d’apprentissage avec des matériaux locaux.

Le projet permettra de rénover les bâtiments scolaires endommagés par le séisme de 2015. Des bibliothèques seront installées dans chacune des écoles. Des jeux seront installés dans les cours de récréation. Les toilettes seront adaptés pour que les filles et les garçons aient des espaces réservés et hygiéniques.

[IMPACTS] Aidons les enfants à devenir les citoyens de demain

Les premiers bénéficiaires sont les élèves des écoles maternelles et primaires du secteur public ainsi que leurs enseignants.

Pour les enfants, c’est un impact à long terme dans leur vie, grâce à des méthodes adaptées, ils développeront leur indépendance, leur créativité et renforceront leurs capacités naturelles psychologiques et sociales, ce qui est essentiel pour leur avenir.

Grâce à une meilleure qualité d’apprentissage, à des méthodes éducatives plus en prises avec leur quotidien, à l’amélioration des conditions sanitaires, l’absentéisme scolaire devrait diminuer et par voie de conséquence les enfants pourront poursuivre plus activement et sereinement leur scolarité et devenir les ressources humaines de la nation népalaise de demain. Devenus des citoyens qualifiés et compétents, ils seront à même de contribuer au développement économique de leur pays.

BUDGET

Le budget du projet est de 57 807 €.

Vous financerez notamment :

  • le renforcement des compétences de 70 enseignants ;
  • la sensibilisation de l’ensemble des acteurs de l’éducation (représentants de mairie et district, directeurs d’établissement, associations des parents d’élèves, …) ;
  • l’amélioration des infrastructures existantes de 10 écoles (salles de classe, bibliothèques, aires de jeux, toilettes).
Je soutiens le projet
agence web agence web