Nos programmes aux Comores

La région du Nyumakele est la plus densément peuplée de l’île d’Anjouan mais aussi la plus pauvre.

 MAEECHA

Partenaire depuis 2008
Localisation : Ile d’Anjouan – région du Nyumakélé

MAEECHA travaille à promouvoir une éducation de qualité. Elle a ouvert des classes maternelles communautaires qu’elle appuie étroitement sur le plan pédagogique et une école primaire destinée aux enfants les plus marginalisés. Elle intervient également dans les écoles primaires publiques. En matière de santé, des actions de formation en santé scolaire sont développées en étroite collaboration avec les instances locales en charge du suivi des écoles. L’ONG propose aussi une mutuelle permettant aux élèves d’accéder à des soins. Enfin, MAEECHA travaille avec l’ensemble des acteurs de l’éducation (parents, enseignants, autorités locales…) pour améliorer la gestion de l’éducation dans le pays.

Nos objectifs

Faire respecter les droits de l’enfant, leur permettre d’accéder à une éducation adaptée, donner les moyens de réussir leur insertion socioprofessionnelle et participer à l’évolution des pratiques d’enseignement scolaire de meilleure qualité.

Cursus scolaire d’une ancienne filleule – Témoignage de Nouzoula Mohamed de Mrémani

J’étais envoyée à la maternelle quand j’avais 5 ans. Arrivée en CP1, j’ai été parrainée. J’avais des amis en France : Madame Anne-Marie et ses enfants qui m’aimaient beaucoup. Cette dame m’a accompagnée

Petite fille aux comores

dans ma scolarité, jusqu’au CM2. Cet accompagnement avait fait de moi une des ambassadrices de ma  classe. Elle faisait tout ça parce qu’elle voulait que je réussisse. Quand j’ai eu mon examen d’entrée en 6e, je suis passée au collège et on lui a proposé d’accepter un autre enfant à ma place. C’était un peu difficile pour moi de me séparer de ma marraine. Mais après, je me suis dit qu’il fallait que je donne la chance à un autre enfant au profit d’une autre classe et d’une autre école.

J’écris ces quelques lignes pour la remercier de tout ce qu’elle a fait pour moi. C’est grâce à elle et à MAEECHA si je suis arrivée à ce niveau aujourd’hui. Je remercie aussi tous les autres parrains et marraines pour tout ce qu’ils font en faveur des enfants de notre région. Aujourd’hui, je suis à l’université des Comores. Je fais du droit pour espérer devenir avocate et défendre les intérêts des gens.

donner_home_on



Association Partage

40 rue Vivenel BP 70311 60203 Compiègne Cedex – France // Tel : +33 (0)3 44 20 92 92 // Fax : +33(0)3 44 20 94 95