Nos programmes au Népal

Après 10 ans de guerre civile au Népal, la situation politique reste aujourd’hui très fragile. 44,4% de la population du pays est constitué des enfants de moins de 18 ans et le taux d’orphelins est élevé, amenant les enfants dans les rues, les exposant à des activités à haut risques.

Petite fille Népalaise

BIKALPA

Partenaire depuis 1999
Localisation : Katmandou & sa vallée

Bikalpa favorise la scolarisation des enfants et des jeunes filles les plus démunis, notamment grâce aux programmes d’éducation alternative et, par le biais de l’éducation non formelle, l’insertion des enfants dans des écoles formelles. L’organisation a également pour mission de promouvoir la paix et la non-violence au Népal et en Asie par l’intermédiaire des rencontres régionales des jeunes filles. En outre, Bikalpa sensibilise la société népalaise aux droits de l’enfant et à la paix à travers une émission télévisée mise en place par et pour les enfants du Népal.

Nos objectifs

Améliorer les conditions de vie des enfants les plus vulnérables en leur donnant les moyens à travers des programmes d’éducation. Promouvoir la paix au Népal et en Asie.

 

 

Enfants Népalais

CWCN & VOC

Partenaires depuis 2005
Localisation : Katmandou & sa vallée

Ces deux organisations travaillent à la réinsertion sociale et/ou familiale des enfants des rues. CWCN intervient dans le domaine de la santé à travers la mise en place d’une clinique mobile et la coordination avec des centres médicaux d’urgence. De plus, CWCN offre aux enfants en situation de rue un hébergement en foyer, ainsi que la possibilité de reprendre des études et de suivre une formation professionnelle. VOC mène également des actions de protection alternative, comme le programme « Famille d’accueil », de sensibilisation et de prévention contre les abus sexuels.

Nos objectifs

Fournir soutien et protection aux enfants des rues et les aider à améliorer leurs compétences afin de les préparer à leur insertion sociale et familiale.

 Parcours d’enfant

Rabin, 16 ANS

La mère de Rabin a quitté la maison lorsqu’il était petit. Il est resté vivre seul avec son père. Quand il s’est remarié, son père s’est montré violent envers Rabin. Il a alors fui la maison et commencé à vivre dans la rue. Après avoir été envoyé dans un foyer pour enfants, il a réintégré sa maison avec sa grandmère. Au bout d’un an, il s’est à nouveau enfui. Le trouvant à nouveau dans la rue, la police l’a envoyé vers une autre organisation, en vain.

Grâce à des amis, il a pris contact avec VOC, notre partenaire népalais. Honnête et intelligent, Rabin a commencé à participer à toutes les activités du programme. Après un an, il a été admis dans un Centre de formation mécanique moto. Élève assidu, il travaille dur. Après sa formation, Rabin a trouvé du travail dans un atelier proche de Katmandou. Il est heureux de pouvoir envisager un avenir plus serein.

Des écolières au Népal

 

 

donner_home_on

A lire également :

Ashish au centre d'accueil d'urgence de VOC au Népal

Deux ans après



Association Partage

40 rue Vivenel BP 70311 60203 Compiègne Cedex – France // Tel : +33 (0)3 44 20 92 92 // Fax : +33(0)3 44 20 94 95